CET OBJET D'ART OU CE MEUBLE EST VENDU - SI VOUS LE REGRETTEZ N'HESITEZ PAS A
NOUS CONTACTER CAR NOUS SOMMES TOUJOURS A LA RECHERCHE DE PIECES SEMBLABLES

 

COMMODE RÉGENCE EN NOYER SCULPTÉ - SAINT-MALO XVIIIè

Commode-de-port-Saint-malo
   

 

Exceptionnelle commode malouine
galbée toutes faces en noyer richement sculpté.

Saint-Malo 
Époque  XVIIIè siècle.

 

************

 

Cette commode répond parfaitement à l'archétype de la commode de port de Saint-Malo, meuble bas, aux lignes fluides, dotée d'un plateau monté à cadre en coupe d'onglet avec coins arrondis à ressauts coiffant des montants galbés en jarret ponctués de pieds en sabots nervurés, une façade mouvementée en arbalète, des côtés lisses galbés en plan dits "en oreiller" et enfin de belles garnitures de laiton poli découpé éclairant l'ensemble.

Cependant elle se distingue par une étourdissante richesse de sculpture, suggérant parfaitement en celà pour origine une commande d'un château des bords de la Rance ou plus probablement encore d'une malouinière. L'artiste sculpteur puise ici dans un répertoire rocaille issu de la Régence en parfaite harmonie avec l'architecture de la commode et montre une dextérité qui n'a sans doute que peu d'égale en Haute Bretagne. Si une telle virtuosité n'est pas en fait sans nous rappeler celle des meilleurs sculpteurs de la capitale, il est un autre détail qui pour sa part fait écho aux commodes des meilleurs ébénistes parisiens, c'est l'usage des tiroirs dits "sans traverses" (procédé extrêmement rare en province mais parfois rencontré en Vallée de la Rance) qui ici n'est pas visible au premier coup d'oeil puisque le tiroir est à fausse-traverse. A noter également la présence de pieds arrière également en sabots, cette finition luxueuse présentant à Saint-Malo un caractère assez exceptionnel.

 

Poignées et entrées de serrure d'origine, trois serrures anciennes. Meuble entièrement fabriqué en noyer massif, excepté pour les fonçures (dos, planchers et bâtis des tiroirs) en châtaignier massif. Très bel état de conservation, superbe patine.

 

 

Dimensions : 79,5 cm de hauteur - 125 cm de largeur - 67 cm de profondeur

   
 

 

 
 

 
 

 

 
 

Vue de côté, on observe le dynamisme des lignes renforcé par la puissance de la sculpture.

 
  Commode-malouine-en-noyer-sculpte  
 

 

 
 

Les montants et tiroirs sont très richement sculptés, tout comme la traverse de façade, harmonieusement chantournée, avec des soubassements de côté en parfaite continuité.

 
  Commode-de-port-malouine  
 

 

 
 

(1-) La rose, que l'on rencontre rarement à Saint-Malo, donne le ton d'une sculpture extrèmement bien fouillée et parfaitement dégagée : une chute de fleurettes,

(2-) une large collerette en feston formant cartouche amortie d'un panache d'acanthe et ponctuée d'un fleuron,

 
  Commode-de-port-XVIIIe  
 

(3-) sur les tiroirs, coquilles, volutes, réserves réticulées, fleurettes, palmettes et arabesques, au centre de la traverse basse un large cartouche de grenade éclatée et

(4-) un pied en sabot d'une exceptionnelle qualité, nervuré et bordé de stries et sommé d'une palmette de feuilles de chêne et chute de fleurs.

 
 

 

 
 

Les bases des côtés sont moulurées et sculptées, les quatre pieds en forme de sabots de cervidés.

 
 

Commode-de-port-18e

 
 

 

 
 

Le plateau, bien épais, bordé d'un large bec-de-corbin et, tout comme les autres parties visibles de la commode, fait de larges planches d'un beau noyer à grain fin et serré.

 
 

 
 

 

 
 

On voit ici que ce qui tient lieu de traverse habituellement est ici partie prenante du tiroir.

 
 

Commode-de-port-Saint-Malo

 
 

 

 
 

Une traverse fixée au dessous du plateau et deux traverses intermédiaires non apparentes, chacune servant à la fois de support au tiroir placé au dessus et de butée à celui placé au dessous, un élégi correspondant étant pratiqué tout au long du bord des sommet des tiroirs.

 
  Commode-de-port-malouine  
 

 

 
 

On observe ici les belles sections de bois, la traverse basse atteignant 75 mm au plus épais.

 
   
 

 

 
 

Le dos de la commode, parfaitement sain, fabriqué en larges planches de chataîgnier.

 
   
 

 

 
 


DOCUMENTATION

 

 
 

Illustrant notre propos, cette autre très riche commode régionale meublant le château de Serrant

 
 

 
 

Cliché Château de Serrant - Saint Georges sur Loire ( Pour en savoir plus sur Serrant se reporter à la page Liens )