Bouton Petit Mobilier

ARMOIRE DE MAÎTRISE D' ÉPOQUE XVIIIè

Petite-armoire-de-maîtrise-18è

 


Petite armoire de maîtrise Louis XIV en chêne massif.

 

Exceptionnel modèle aux proportions absolument parfaites en réduction à l'échelle 1/3 et à la construction exactement identique à celle d'une véritable armoire. Il convient en effet d'attirer l'attention sur son montage tant il est remarquable de trouver une telle quantité de réalisations techniques aussi poussées sur un petit meuble dit "de maîtrise". Hormis le fait de ne pas être chevillé (encore qu'il est bien des armoires XVIIIè qui ne le soient pas), l'assemblage à tenons et mortaises étant collé à la colle d'os (comme c'est généralement le cas pour les petits ouvrages d'ébéniste au XVIIIè) on retrouve en effet tant les assemblages soignés que les différentes coupes savantes d'une armoire de bonne facture du XVIIIè siècle : des moulures à grand cadre (soit en saillie du parement du bâti) en façade comme en côtés, des panneaux à plate-bande, également en façade et en côtés, et assemblés par rainure et languette dans les traverses et montants, des moulures cintrées "en chapelle" pour les panneaux et traverses supérieurs des portes, des champs de porte moulurés, et enfin des coupes d'onglet à ravancement d'arasement (soit avec un arasement droit en contreparement) et à enfourchement.

Il s'agit véritablement d'un chef-d'oeuvre de maître-menuisier ou plus probablement d'ébéniste.

 

Excellent état d'origine, serrure anciennement changée
et planche de plafond ajoutée au sommet de la corniche.

 

 


Travail de Haute Normandie ou d'Île de France.

Époque XVIIIè siècle.

--------------------

Dimensions : 71 cm de hauteur x 49,5 cm de largeur x 26 cm de profondeur.

Corniche 60 cm de largeur x 30 cm de profondeur.

 

 

 Petit-meuble-de-maîtrise-18è

On voit même qu'elle pousse la ressemblance avec "une vraie" jusqu'à présenter
(suprême clin d'oeil ou coquetterie) des entures de pied,

Petit-meuble-miniature-ancien

et il est cocasse de constater que ce sont bien effectivement des restaurations dues à l'usage.

armoire-miniature-de-maîtrise-XVIIIè

Un cadre mouluré entoure les portes, montants et traverses étant eux aussi à grand cadre,

mobilier-de-maîtrise-XVIIIè

et de même, des moulures à réserves ornent les montants à larges pans coupés.

meubles-reduction-compagnonnage

Il est également extrêmement rare qu'un meuble miniature possède des côtés
aussi travaillés et un dos réellement conforme au standard de la menuiserie.

meubles-miniatures

L'armoire ouverte découvre deux étagères dont une à caisson avec coulisseaux présentant deux tiroirs.

Ces derniers, également tout en chêne, sont bien entendu à montage à queues d'aronde.

meubles-de-maitrise

Le vantail gauche est muni de deux toutes petites targettes à coulisse sur platine en fer forgé ouvragé.

petit-mobilier-de-maitrise

Les garnitures de fer (entrées de serrure et fiches) sont parfaitement à l'échelle, elles aussi.

petit-mobilier-de-compagnonnage

On voit ici la façon des moulures à grand cadre, travaillées au rabot à moulure
de quarts de ronds et de cavets, et celle des panneaux décreusés.

petit-mobilier-de-maitrise

Ici plus en détails les différentes coupes d'assemblages.

armoire-de-maitrise-ancienne

On pourrait facilement s'y méprendre...

ébénisterie-miniature

Mais ce n'était là qu'une poupée, et cette pomme est véritable, c'est donc bien ici une armoire miniature.

 

Bouton Petit Mobilier