TABLE CABARET BORDELAISE EN ACAJOU MASSIF

Table-cabaret-bordelaise-acajou-Meuble-de-port-18e

   

 

Rare table dite "cabaret" ou "en cabaret" ou encore "à cabaret"
en acajou de Cuba massif, ouvrant par un tiroir en ceinture.

 

Cette table apparaît comme une parfaite réussite du mobilier portuaire et se distingue par sa sobriété raffinée mettant en valeur l'éclat d'un bel acajou à grain fin. Au premier regard on note la superbe ligne du pied dont les galbes sont placés très haut, les découpes des ceintures animées d'un chantournement à la fois souple et puissant.
Coiffée d'un épais plateau décreusé fait d'une seule planche (non fendue) d'un beau Cuba ramageux et profilé d'une double mouluration (large quart-de-rond souligné d'un listel), elle ouvre sur la face avant par un tiroir muni d'un bouton d'acajou. Les pieds sont ponctués de volutes d'un excellent fini et sont soulignés d'une double mouluration en dégagement (congé - filet - quart-de-rond) qui se poursuit sur les quatre ceintures.

----------------------

Nous avons affaire ici à la véritable* table en cabaret, meuble raffiné né de la mode des nouvelles boissons de salons, le thé, le chocolat puis le café, table dont le plateau massif est évidé sur toute sa surface pour former une sorte de cuvette à rebord légèrement arrondi destiné à retenir tasses et verres.

Ces petites tables précieuses connurent un véritable engouement dans les grands ports de l'atlantique qui furent les importateurs de ces boissons venues des Amériques et d'Orient, elles furent en grande vogue dans les châteaux de la noblesse et les hôtels particuliers des riches marchands, avant que de faire mode à Paris où furent créées par les plus grands ébénistes (Carlin - RVLC...) d'extraordinaires petites cabarets dans les matières les plus luxueuses telles que les laques orientales et européennes ou encore la porcelaine de Vincennes - Sèvres.

* Il n'est sans doute pas inutile de rappeler ici la définition exacte de ce qu'est une table en cabaret : petite table rectangulaire, circulaire, ovale (ou même triangulaire) comportant un dessus soit creux en cuvette, soit à plateau rapporté, soit encore plat mais lavable, servant à prendre les boissons. Il est entendu que, pour ce dernier cas, différents matériaux, hormis le bois, pouvaient être utilisés : marbre, porcelaine, laque, faïence, canne, tôle.
Cette table pouvait porter en permanence un service à thé ou à café.

 

Bel état d'origine et belle patine.
Une petite restauration en bordure à l'arrière du plateau
et un bout de pied, anciennement fendu, recollé.
Finition rempli-ciré.


Bordeaux - milieu du XVIIIe siècle.


Dimensions : 69,5 cm de hauteur x 80,5 cm de largeur x 58,5 cm de profondeur.

   
  Table-cabaret-acajou-de-cuba-massif-Bordeaux-XVIIIe  
 

 

 
 
Table-cabaret-acajou-de-Cuba-massif-Bordeaux-18e
 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

Table-cabaret-bordelaise-acajou-massif-Bordeaux-XVIIIe

 
 

 
 

 
 

 
 

Plateau-cabaret-bordelaise-acajou-massif

 
 

 
 

 
 

 


DOCUMENTATION

 

 

 
 

Une table cabaret d'une grande ressemblance / Ancienne collection de notre illustre ancien confrère et ami, Monsieur Passicousset.
Documentation Mag. Art & Décoration