Petite-commode-entre-deux-placage-Paris-époque-Régence

COMMODE D'ENTRE-DEUX D'ÉPOQUE RÉGENCE

 
   

 

Rare et charmante petite commode d'entre-deux dite à côtes pincées d'époque Régence. Galbée toutes faces et ouvrant à trois tiroirs sur trois rangs, elle est coiffée d'un marbre Brèche d'Alep (il s'agit très probablement son marbre d'origine) épousant ses contours. Construite sur bâti de sapin, recouverte d'un placage de palissandre marqueté en feuilles dans des encadrements, à chevrons en façade, à frisage en diamant en côtés, elle présente des galbes et des chantournements particulièrement élégants.
La commode est foncée de canaux de laiton et parée d'une ornementation de bronzes ciselés et dorés de belle qualité : boutons de tirage à rosaces, entrées de serrure, chutes d'angle et sabots avec bronzes de liaison.

On observe également un montage de qualité, notamment des tiroirs en bois de chêne et de noyer à montage en feuillure (ou à encastrement) toutes faces (rappelons que ce montage typique des maîtres parisiens est signe d'une fabrication soignée, qu'il procure l'avantage de faire glisser le tiroir tout entier sur un plancher sur toute la surface de son fond, rendant inutile la pose de coulisseaux et épargnant ainsi à long terme tout risque d'usure des bords de traverses intermédiaires).
Le Brèche d’Alep est un des plus beaux marbres français, connu depuis l’antiquité et très utilisé dans l’ameublement, particulièrement à Paris, au 18e siècle. Il se compose de fragments anguleux, jaunes, orangés, gris, bruns, incrustés dans un ciment jaune clair.

 

La commode se présente dans un superbe état d'origine, sans manques au placage et toujours ornée de ses anciennes serrures en fer. Une clé en bronze actionne les trois serrures.

Note : Modèle aux rares proportions et aux galbes raffinés, attribuable à Etienne Doirat (voir en documentation un modèle proche -meuble replaqué et avec marbre rapporté- également attribué à ce grand maître-ébéniste parisien). D'autres ébénistes ont cependant repris ce modèle, tel François Fleury (estampille FF), mais rarement avec des boutons de tirage.

Meuble parfaitement restauré et reverni au tampon par notre ébéniste.

 

Travail parisien de la fin de l'époque Régence.

   
 

 

 
 
 
 

 

 
 

Petite-commode-parisienne-Doirat-époque-Régence

 
 

Dimensions : 81 cm de haut x 80 cm de large (76 cm à l'avant) x 44 cm de profondeur.
 
 

 

 
 

Petite-commode-placage-de-palissandre-Doirat-Paris-époque-Régence

 
 

Vue de de trois quart droit.
 
 

 

 
 

Marbre-brèche-d-Alep-Commode-Régence-parisienne

 
 

Brèche d'Alep de 25 millimètres bordé d'un bec-de-corbin.
 
 

 

 
 

 
 

Détail des bronzes finement ciselés et dorés.
 
 

 

 
 

 
 

La commode vue de trois quart gauche.
 
 

 

 
 

 
 

Vue des deux côtés du meuble.
 
 

 

 
 

 
 

Détail du frisage en côté.
 
 

 

 
 

 
 

La commode, tiroirs ôtés.
 
 

 

 
 

 
 

Vue arrière d'un tiroir.
 
 

 

 
 

 
 

Vue d'une serrure.
 
 

 

 
 

 
 

Vue du dos du meuble.
 
 

 

 
 
 
 

DOCUMENTATION

 
 

 

 
 

Commode Régence attribuée à Doirat par les experts M. Xavier de Clerval et M. loïc du Boisbaudry pour l'étude Morel.