CET OBJET D'ART OU CE MEUBLE EST VENDU - SI VOUS LE REGRETTEZ N'HESITEZ PAS A
NOUS CONTACTER CAR NOUS SOMMES TOUJOURS A LA RECHERCHE DE PIECES SEMBLABLES
.

Armoire-rennaise-de mariage-Régence-Jacques-Tulou.jpg
ARMOIRE DE MARIAGE RENNAISE DE JACQUES TULLOU

 

 

Exceptionnelle armoire rennaise de mariage Régence en merisier à corniche double cintre signée Jacques Tullou et datée 1780, travail du Pays de Rennes de la seconde moitié du XVIIIè siècle.

Très riche répertoire ornemental issu de la Régence : fleurs de Lys, coquilles inversées à bordure déchiquetée ornées de godrons, motifs en C ponctués de crossettes et traités en arabesques feuillagées, festons, guirlandes et rinceaux de fleurs et feuillages, cartouches, fleurons, motifs estampés, médaillons à fonds mosaïqués, volutes...

Les montants à coins arrondis sont d’une épaisseur exceptionnelle, et sculptés de ravissantes tiges de feuillages et de fleurettes ponctuées d’une campane. Le piétement galbé se termine en une fine volute.

Assemblage du bâti à tenons, mortaises et chevilles, fonçures et étagères en bois de châtaignier et merisier, deux anciens tiroirs intérieurs en merisier.Pour les garnitures, quatre gonds épais en fer, deux entrées de serrure en fer ouvragé en forme de flammes stylisées et une clef en fer ouvragé avec sa grosse serrure en fer, le tout d’origine et en parfait état.

Très bel état d'origine de l’ensemble, superbe patine.

Dimensions : hauteur 2 m 39, largeur 1 m 43, profondeur 0 m 63.

 
Armoire-rennaise-datée-signée-Tullou
VUE DE DETAIL DE LA CORNICHE ET DE LA TRAVERSE HAUTE
Sculpture-armoire-rennaise-Jacques-Tulou
VUE DE DETAIL DES PANNEAUX SUPERIEURS ET INFERIEURS
DOCUMENTATION
 

Dans la région rennaise, le nom de Tulou (indifféremment orthographié Tulou ou Tullou ) est associé à une famille de sculpteurs qui jouit d’une très grande réputation. En effet, au côté de celui des Croizé et Allory, le nom Tulou figure parmi les trois plus célèbres. Ainsi, dans son livre paru en 1927 et consacré au meubles du pays de Rennes, le docteur Jambon les place particulièrement en exergue. Citons trois passages de l’ouvrage :

 
Le mobilier du pays de Rennes

Mais alors que l’on en connaît les raisons pour ce qui concerne les premiers (les plus beaux meubles rennais fabriqués sont l’œuvre des Croizé sur quatre générations et les Allory sont surtout connus par les beaux meubles de Charles Allory qui a marqué les esprits car il signait presque toutes ses œuvres) l’origine d’une telle renommée se rattachant aux Tulou est certainement plus troublante puisqu’on ne connaît que très peu d’ouvrages signés de leurs mains. On doit certainement et tout d’abord voir des causes de cette réputation de par la généalogie familiale justement prise en exemple par le Docteur Jambon :

Généalogie d'une famille de menuisiers-sculpteurs du Pays de Rennes

 

Cette transmission du métier de menuisier-sculpteur sur six générations fait des Tulou la plus longue dynastie connue. Elle commence avec l’apparition des premiers meubles du style rennais vraiment abouti, ainsi l’armoire signée Jehan Tulou et datée 1759 conservée par les Musées de Rennes qui prend place parmi les plus anciennes connues, et la génération Tulou est encore présente à la fin de la fabrication. Et sans doute aussi, la personnalité de Raphaël Tulou*, qui fut l’un des derniers sculpteurs du mobilier du pays de Rennes, n’est pas sans incidence dans la renommée familiale.

*TULOU Raphaël Baptiste Joseph dit TULLOU Raffig (1909-1990) - Artiste ayant adhéré au mouvement "Ar Seiz Breur", collaborateur de l"architecte malouin Yves HEMAR. Personnage fantasque, féru d’ésotérisme et de légendes celtiques, se faisant appeler sous le nom druidique de Nven Lewarc’h.

Si près de huit artisans répondant au nom de Tullou ont été recensés, l’étrangeté vient du fait que paradoxalement bien peu de leurs oeuvres l’ont été. Sans doute les Tulou signaient peu, mais ils ont pourtant dû produire beaucoup et il est vrai qu’il existe de nombreuses armoires rennaises non signées, surtout au cours du XVIIIè siècle. Ainsi une autre armoire de l’ancienne collection Jouanolle, modèle datant en effet du milieu du XVIIIè siècle, et que l’on peut attribuer à Jacques Tullou lui même :

Armoire rennaise Louis XIV

 

Nous pouvons voir dans l‘armoire de 1780 présentée ici, tout comme dans celle de 1772 de la collection Jouanolle (notre prédécesseur, ancien grand spécialiste du mobilier rennais), tant par la qualité du décor que par l’exécution de celui-ci, de vrais motifs à la renommée des Tullou. Le dessin est superbe, la sculpture parfaitement dégagée et assurément Jacques Tullou est de ceux qui ont mené, avec Charles Croizé et quelques autres, le mobilier rennais à son apogée.

Armoire du pays de Rennes signée Jacques Tullou

 

Nous savons que le style rennais est issu de la venue de sculpteurs ornemanistes parisiens et de l’interprétation locale des ornements de la Régence…
Comme le suggérait déjà le Docteur Jambon, de nombreux artisans de la capitale sont venus travailler à Rennes à partir de la fin du XVIIè, et ont notamment contribués à la décoration du Parlement de Bretagne. Ils ont formé localement des apprentis mais il fort possible que certains de ces maîtres-sculpteurs soient demeurés à Rennes. Pouvons-nous y voir l’origine des Croizé et des Tullou ? (nom répertorié justement, en dehors du pays de Rennes, uniquement à Paris) dont les dons de sculpteur n’en finissent pas de nous étonner, c’est une hypothèse qui peut sérieusement être avancée.